Musik hörenLa musique et internet ont, depuis l’arrivée du réseau, eu beaucoup de mal à s’accorder. L’industrie musicale étant celle qui fut la première a accusé le web d’être un manque à gagner pour les artistes et les maisons de productions. Cependant, internet reste un moyen simple d’écouter de la musique et de découvrir de nouveaux groupes.

Les sites de musique en libre écoute

Même si l’écoute de musique en ligne n’a rien à voir avec le piratage, elle y est parfois associée à tort. Il existe des sites tout à fait légaux proposant un catalogue d’écoute assez important et permettant de se familiariser avec la production d’un artiste ou d’un groupe. Cependant, après ententes avec les maisons de production musicale, beaucoup de sites se sont vus dans l’obligation de réduire drastiquement le volume de musique proposée. Ainsi, il est quasiment impossible de trouver la discographie complète d’un artiste ou d’un groupe en écoute libre. Mais il est rare qu’un artiste ne soit pas représenté sur un tel site. De plus, un des avantages incontestables de ce type de plate-forme reste l’interactivité possible avec ses amis. Sur le modèle des réseaux sociaux, beaucoup proposent après inscription de se relier avec ses amis afin de découvrir ce qu’ils écoutent, montrer les playlists conçues et ainsi partager ses goûts avec ses contacts. Certains sites pourront également proposer à l’internaute des suggestions musicales aux vues de ce qu’il écoute et lui permettre de découvrir de nouveaux artistes. De plus, il pourra souvent acheter par le biais du site un album qui lui plait particulièrement.

Les radios internet

Les sites d’écoute libre sont très pratiques, cependant, certains préfèrent (et pas seulement sur internet) l’écoute de la radio à celle d’un album. Et il est également possible de le faire en ligne. Au-delà des radios disponibles sur un transistor lambda par les ondes qui disposent généralement d’un service d’écoute en ligne, internet proposent une quantité assez impressionnante de radios libres qui pour certaines diffusent exclusivement de la musique, même si certains morceaux sont parfois entrecoupés de publicité. Ces radios exclusivement musicales sont internationales et souvent dédiées à un seul style musical. Il existe des plates-formes pour accéder aux flux de ces stations ou l’on peut, pour certaines, utiliser des logiciels orientés vers les médias (vidéos comme sonores) qui proposent parfois des listes très importantes de stations qui sont classées suivant les genres proposés ou encore suivant le pays d’origine d’émission.

Les alternatives

Certaines personnes préfèrent aux sites d’écoute ou à la radio des sites proposant de la vidéo et entre autre des clips. Comme pour les sites exclusivement musicaux, ces sites vidéo proposent des playlists suivant les morceaux écoutés et peuvent donc permettre une lecture automatique qui autorise la lecture d’une liste sans pour autant devoir revenir systématiquement à chaque fin de morceaux sur le site pour rechercher un nouveau titre à écouter. On pourra également aller voir directement sur les sites de groupes musicaux qui laissent des morceaux en libre écoute afin de faire découvrir leurs productions, mais il faudra généralement être curieux et chercher des groupes qui sont peut-être loin de la production connue.

Image: Fotolia, 13409315, Robert Kneschke

Similar Posts: